GESTIONNAIRE DE CO-PROPRIÉTÉ

Le métier de gestionnaire de copropriété (H/F)

Employé par un promoteur immobilier ou travaillant à son compte, le gestionnaire de copropriété peut opérer dans un cabinet d’administration de biens, dans des offices HLM ou des entreprises institutionnelles avec un patrimoine immobilier important. Il est généralement rattaché au responsable de la structure ou du service immobilier.

Les principaux interlocuteurs du gestionnaire de copropriété sont les copropriétaires, la comptabilité, les fournisseurs, les avocats, et les notaires. Il est responsable de la gestion du personnel de l’immeuble, la rédaction des contrats d’assurance et de l’application des règlements de copropriété. Il doit souvent gérer des problèmes urgents et des sinistres, et se déplacer pour vérifier l’état d’avancement des travaux sur les différents immeubles dont il a la gestion.

Vous souhaitez tout savoir sur le métier de gestionnaire de copropriété ? Quelles sont les compétences et les qualités requises ? Quel est le salaire débutant ? Quelle formation est requise ? 

Découvrez tout ce qu’il faut savoir grâce à cette fiche métier.

 

Les missions

  • Répondre aux réclamations des copropriétaires : il est le principal vecteur d’information dans une copropriété.
  • Réaliser des visites régulières des immeubles qu’il gère.
  • Responsable de l’information du conseil syndical et des copropriétaires : il organise et préside les assemblées générales et les conseils syndicaux, et rédige les comptes rendus.
  • Gérer les relations et le suivi des prestataires de services.
  • Négocier et souscrire les contrats d’entretien et d’assurance pour la copropriété.
  • Garantir l’exécution du règlement de copropriété et des décisions des assemblées générales.
  • Définir et programmer les travaux à entreprendre, en fonction du budget. Il doit aussi gérer les appels d’offres pour les travaux, contrôler leur bon déroulement et gérer leur réception.
  • Gérer la survenance de sinistres : il s’occupe de la déclaration et du suivi auprès des assurances, de la demande et validation de devis et de la récupération des indemnisations.
  • Gestion des litiges pour le compte de la copropriété, en lien avec les avocats choisis.

 

Les qualités requises

  • Un bon sens du relationnel : la capacité d’écoute est essentielle. Il faut aussi savoir gérer les conflits.
  • Être mobile et disponible : le gestionnaire de copropriété est souvent amené à se déplacer et à gérer une multitude de problèmes avec de nombreux intervenants.
  • Polyvalence : le gestionnaire de copropriété a de nombreuses tâches, il doit pouvoir gérer chacune d’entre elles. Il doit rester organisé et méticuleux dans son travail. 
  • Aisance avec les chiffres : il doit savoir travailler facilement avec des données numériques, que ce soit pour l’établissement de budgets, l’analyse financière ou la gestion des coûts.

 

Les compétences nécessaires

  • Compétences dans le juridique immobilier : le gestionnaire de copropriété doit comprendre et appliquer les lois et réglementations relatives à l’immobilier.
  • Maîtrise des outils bureautiques : il doit être à l’aise avec l’utilisation des logiciels bureautiques.
  • Logiciels de gestion immobilière : le gestionnaire de copropriété utilise les logiciels spécifiques à la gestion immobilière pour la tenue des comptes et la gestion des dossiers.
  • Gestion de travaux : il doit planifier, coordonner et superviser les travaux de maintenance et de rénovation au sein de la copropriété.
  • Analyse et gestion budgétaire : le gestionnaire de copropriété doit être capable de préparer le budget de la copropriété, de le suivre et de l’analyser pour optimiser la gestion financière.
  • Savoir animer : afin de présider les réunions de copropriété. 

Le salaire

Le salaire moyen d’un gestionnaire de copropriété est compris entre 30 000 et 50 000 euros nets annuels. La rémunération dépend du type et du nombre de biens gérés, et des prestations proposées aux copropriétaires. Les gestionnaires de copropriétés d’exception ou dans le secteur du luxe sont généralement mieux rémunérés. Le salaire varie également en fonction du profil et de l’expérience.

 

Évolutions de carrière

Un gestionnaire de copropriété peut travailler pour un cabinet ou une agence, ou créer son propre cabinet de gestion ou d’administration de biens. Avec de l’expérience, il peut devenir responsable d’une agence immobilière ou directeur de copropriété.

 

Comment devenir gestionnaire de copropriété ?

Les candidats à ce poste devront avoir une solide expérience en gestion de copropriété sur des petites copropriétés, en tant qu’assistant de copropriété. Une formation BAC +2 dans l’immobilier est particulièrement appréciée.

Vous souhaitez devenir gestionnaire de copropriété ? Suivez une formation en 3 mois finançable par Pôle Emploi. 

ZOOM SUR

DÉCROCHEZ VOTRE ALTERNANCE POUR LA RENTRÉE !

Vous n’avez pas encore de formation pour votre rentrée ? Pas d’inquiétude ! Nos entreprises partenaires recrutent !
Lire la suite

a propos de l’aDIP

L’ADIP : Une structure dédiée à l’insertion professionnelle

Un organisme de formation accessible à toutes et tous souhaitant se former ou se professionnaliser sur un métier. Jeunes, adultes ou séniors en recherche d’emploi, en reconversion ou en reprise d’études. Avec des rentrées toute l’année, notre service admission vous accompagne dans votre inscription à chaque instant de votre projet.

En savoir plus

nous contacter

Une question ? Besoin d`un renseignement?

contactsN’hésitez pas à nous contacter pour avoir plus d’informations sur nos programmes et missions. Notre équipe est à votre écoute.
Nous contacter